Anne Le Mézo-Boulais soutiendra sa thèse de doctorat en didactique des disciplines (physique) préparée au sein de notre école sous la direction de Cécile de Hosson et Nicolas Décamp le 15 décembre 2023 à 14h, en salle 201, bâtiment Sophie Germain, 8 place Aurélie Nemours, 75013 Paris.

Un apport de l’histoire des sciences pour l’enseignement des phénomènes liés à la pression

Résumé:

Le concept de pression se formalise de façon variable selon l’échelle de description et l’état (statique ou dynamique) du fluide étudié. En contexte scolaire, la pression est majoritairement abordée en tant que grandeur décrivant, au niveau macroscopique, des systèmes statiques. Malgré ce cantonnement aux situations d’équilibre, de nombreuses difficultés de compréhension ont été mises au jour par des recherches en didactique. Si quelques propositions ont déjà été soumises afin d’améliorer l’enseignement des phénomènes liés à la pression, l’état de l’art montre que beaucoup de difficultés recensées dans la littérature demeurent sans solution. Par ailleurs une reconstruction historique de l’émergence du concept de pression au XVIIe siècle révèle une représentation mécaniste de la nature qui contraste avec la représentation hydrostatique contemporaine. Or, une enquête empirique préliminaire met en évidence une corrélation entre la compréhension d’une situation impliquant un liquide au repos et son appréhension par ces deux représentations cumulées. Ainsi l’histoire des sciences apparaît comme un outil prometteur dans la perspective d’améliorer l’enseignement des phénomènes liés à la pression. Cette recherche consiste donc en une reconstruction didactique, c’est-à-dire en l’élaboration d’une ressource basée sur l’histoire des sciences pour enseigner la pression. Un corpus de correspondances sur les questions du vide et de la pesanteur de l’air au XVIIe siècle a été élaboré. Le choix de ce matériau privilégié est gouverné par la volonté de proposer une ressource permettant de définir des objectifs autres que conceptuels, notamment améliorer l’image que les élèves ont de la NoS (Nature of Science). L’appropriation et la transformation du corpus par les enseignant·e·s ont été analysées dans le cadre de l’approche documentaire du didactique. Il résulte de cette dernière étude que les exploitations faites par les enseignant·e·s sont principalement à visée culturelle, et véhiculent une image édulcorée de la NoS.

 

À lire aussi

Mois des égalités 2024

Mois des égalités 2024

Dans le cadre du mois des égalités 2024, la mission Égalité Diversité Inclusion et le Collège des Écoles Doctorales d'UPCité vous invitent à assister à la séance de théâtre forum "Ce qu'il en coûte" par la compagnie SYNERGIES. Elle vise à identifier et prévenir...

Journée doctorale 2024 de l’ED623

Journée doctorale 2024 de l’ED623

L’ED 623 organise sa Journée doctorale le vendredi 29 mars prochain. Elle aura lieu de 9h à 18h dans l'amphi Pierre Gilles de Gennes (bâtiment Condorcet). Cette journée en présentiel est pensée comme un moment de rencontre(s) entre les différent·es doctorant·es de...

École doctorale d’été Cité du Genre

École doctorale d’été Cité du Genre

La Cité du Genre, institut interdisciplinaire de recherche et de formation en études de genre d’UPCité, organise sa première école d’été du 10 au 13 juin 2024 à Fontainebleau. S’adressant aux doctorant·e⋅s de toutes les disciplines souhaitant renforcer leur formation...